Google Tag Manager : simplifiez la gestion de vos balises de suivi

Pour connaitre précisément l’activité des internautes sur votre site internet, il est nécessaire de poser des balises sur chaque page du site et pour chaque événement que vous souhaitez tracker. Ces balises, appelées également « tags », sont des « bouts » de code implémentés dans le code source du site internet à analyser. Elles sont d’une grande utilité pour approfondir votre connaissance utilisateurs et améliorer les performances de votre site internet. Mais dès qu’elles sont nombreuses, leur gestion devient complexe. Un gestionnaire de balises tel que Google Tag Manager vous simplifie grandement la tâche. Vous pouvez également confier votre projet à une agence webmarketing. Des experts vous accompagnent alors dans la définition, la collecte et l’interprétation des données utiles à votre activité.

Sommaire

Qu’est-ce que Google Tag Manager ?

Google Tag Manager (GTM) est un service gratuit lancé par Google en 2012. Il s’agit d’un Tag Management System, soit, en français, une solution de gestion de balises. Une balise est un extrait de code que l’on place dans les pages d’un site pour mesurer des événements tels que le clic sur un bouton d’action (CTA). Quand toutes les conditions prédéfinies sont réunies, la balise envoie des informations à un outil d’analyse, le plus souvent Google Analytics. Si les tags peuvent être implémentés « manuellement » et l’un après l’autre sur le site, un gestionnaire de balises tel que Google Tag Manager vous permet de les centraliser et de les gérer sur une seule et même plateforme. Ce qui représente de nombreux avantages.

Pourquoi utiliser un gestionnaire de balises ?

Dans certains cas, l’utilisation de Google Analytics suffit à analyser les performances d’un site. Cet outil permet notamment d’analyser son audience : provenance du trafic, nombre de pages vues par session, temps passé par visite, etc. Mais dès lors que l’on souhaite affiner sa connaissance du comportement des utilisateurs, cet outil peut se montrer limité, surtout pour un site e-commerce. C’est ici qu’intervient Google Tag Manager. Depuis cette solution, vous créez et intégrez rapidement des tags de suivi, par exemple pour connaitre :

  • Le nombre de clics sur un bouton d’action
  • Le nombre d’inscriptions à votre newsletter
  • Les produits supprimés d’un panier
  • Le nombre de téléchargements d’un livre blanc
  • Le temps de visionnage d’une vidéo
  • Le nombre de clics sur un produit

Sans Google Tag Manager, vous devriez pour chaque action intégrer un extrait de code dans vos pages web. Ce qui prend du temps et qui, à terme, peut ralentir le chargement du site. Qui plus est, la multiplication des tags peut entrainer des erreurs de code. Et leur gestion se complexifie. Une solution telle que GTM permet d’appeler tous vos scripts à partir d’un seul script JavaScript, l’ensemble des scripts étant gérés depuis une plateforme externe.

Comment exploiter GTM ?

Pour pouvoir utiliser Google Tag Manager, vous devez d’abord créer un compte. Puis, vous devrez créer un conteneur, lequel contient les balises du site. Il est aussi nécessaire de définir des déclencheurs, des « triggers » qui indiquent à GTM les conditions qui impliquent le déclenchement du tag. Enfin, vous pouvez définir des « variables » au déclenchement du tag.

Vous pouvez également confier la réalisation et la gestion de votre plan de marquage à des experts. Une agence webmarketing définit les événements à tracker et met en place les tags nécessaires à leur suivi. Des spécialistes vous aident par ailleurs à interpréter les données collectées afin d’affiner votre stratégie marketing et d’optimiser vos résultats sur internet.

Sommaire