Google Penguin : un filtre qui pénalise les sites suroptimisés

Dans l’histoire du SEO, il est des dates que les experts ne sont pas près d’oublier. Il en va ainsi de 2011 et de 2012, années qui correspondent respectivement au lancement de deux algorithmes Google : Panda et Penguin. Ces filtres ont un seul et même objectif : offrir à l’utilisateur une expérience de qualité. Celle-ci se traduit par des sites web jugés conformes aux guidelines promulguées par le géant américain. Pour tromper ce dernier, les experts du référencement naturel rivalisent d’ingéniosité. Mais certaines de leurs techniques, efficaces hier, sont désormais lourdement pénalisées. On vous propose d’en savoir plus sur Penguin, sur son impact sur le positionnement d’un site et sur une pénalité dont il est toujours possible de sortir.

Sommaire

Qu’est-ce que Google Penguin ?

Google Pingouin : tel est le nom, en français, d’une mise à jour apportée par le géant de Mountain View à son algorithme de PageRank. Déployée en avril 2012, elle fait suite à une autre importante modification, baptisée pour sa part Google Panda. Ces deux filtres sont complémentaires. Pour résumer :

  • Panda vise à détecter les sites web dont les contenus sont jugés de mauvaise qualité afin de les sortir de la SERP (page de résultats)
  • Penguin s’attache davantage à pénaliser les sites qui ont obtenu leur positionnement grâce à des techniques jugées abusives de référencement, telles que le keywords stuffing (bourrage de mots clés), le cloaking (page web différente selon qu’elle est consultée par un robot ou un humain), le duplicate content (contenu dupliqué) délibéré, et, enfin et surtout, le netlinking

Panda et Penguin sont donc deux filtres qui, conjointement, s’attaquent aux pratiques SEO dont l’objectif est de tromper Google afin de manipuler les résultats de recherche et de les rendre favorables à tel ou tel site internet.

Impact de Google Penguin

Si Google Panda a eu un fort impact sur l’apparence des SERPs, Google Penguin n’aurait touché « que » 3 % des requêtes, cette proportion variant d’une langue à l’autre selon l’ampleur des techniques « Black Hat » dont elles font l’objet. Dans le cas du Pingouin, la pénalité vise tout ou partie du site. Ainsi, seules quelques pages web d’un même site peuvent être impactées. Elle consiste à déclasser les pages, à leur faire perdre des positions au profit de résultats que le moteur estime « meilleurs ». Avec cette baisse de positions, un site perd en visibilité et il voit son trafic chuter de manière parfois dramatique. Pour détecter une telle pénalité et réagir rapidement, un suivi régulier de positionnement Google est indispensable.

Comment sortir d’une pénalité Google Penguin ?

Google applique deux types de pénalité Penguin :

  • Algorithmique: elle est infligée automatiquement après que les robots ont crawlé le site. Si des corrections sont apportées au site, il faudra attendre un nouveau crawl pour éventuellement mettre un terme à la sanction.
  • Manuelle: elle est le fruit d’une analyse minutieuse menée par des employés Google. Un message apparait dans la Google Search Console, lequel recense des exemples des techniques condamnées. Après correctifs, il est possible de demander un réexamen du site pour espérer une levée de la pénalité.

De manière générale, pour sortir d’une pénalité Google Penguin, il est nécessaire de travailler le profil de liens du site sanctionné :

  • Analyse des backlinks
  • Suppression des « mauvais » backlinks, c’est-à-dire ces liens en provenance de sites sans thématique similaire, d’annuaires, de fermes de liens, d’achats de liens, d’échanges de liens, etc.
  • Désavouer/dénoncer les « mauvais » backlinks
  • Reprendre les ancres de liens pour les désoptimiser

Face à une pénalité Google, faites appel à des professionnels

Il peut être difficile et souvent très long de sortir d’une pénalité Google, surtout quand on n’est pas expert du SEO. Si vous faites face à une perte brutale de positions, faites appel à des professionnels. Dans un premier temps, ces derniers analysent votre site afin de détecter les causes de cette baisse de positions. Ils appliquent ensuite les correctifs nécessaires et assurent un suivi des actions menées. Contactez-nous pour en savoir plus.

Sommaire