Cocon sémantique : l’art de tisser des liens entre les pages d’un site

Régulièrement, de nouvelles techniques de référencement naturel voient le jour. Le cocon sémantique est sans doute la stratégie la plus populaire de ces dernières années. Elle est désormais utilisée par de nombreux spécialistes SEO pour faire gagner des positions à un site web dans les résultats des moteurs de recherche tels que Google. En quoi consiste un cocon sémantique ? Comment le mettre en place ? Quels sont ses avantages ? Nous répondons à toutes vos questions sur cette technique souvent considérée comme une arme de visibilité massive.

Sommaire

Définition du cocon sémantique

Le cocon sémantique est une stratégie SEO qui fait intervenir différents ingrédients :

  • Une arborescence structurée en catégories et sous-catégories et qui les hiérarchise : une page « mère » ciblant un mot clé fort dont dépendent des pages « filles », des pages « petites-filles » à l’univers sémantique proche…
  • Des liens internes qui transmettent le « jus » des pages entre elles : les pages « filles » « poussent » leur page « mère » en lui transmettant leur poids, leur notoriété, leur importance… ce qui a longtemps été regroupé sous le terme de Page Rank.
  • Du contenu rédactionnel qui contextualise sémantiquement les liens.

Cette technique inspirée du « siloing » (structure en silo) s’appuie sur un maillage interne pertinent entre des pages proches sémantiquement et sur la contextualisation des contenus rédactionnels afin d’améliorer le positionnement d’un site internet dans la SERP (page de résultats). Le cocon sémantique exploite donc la puissance des liens internes, plutôt que de miser uniquement sur les backlinks, ces liens retour qui se révèlent parfois toxiques et qu’on peine à maîtriser.

Comment mettre en place un cocon sémantique

La mise en place d’un cocon sémantique peut se faire à tout moment d’une stratégie SEO. Pour autant, mieux vaut le définir en amont de la création d’un site web. Différentes étapes permettent de créer un cocon sémantique :

  1. Analyser le marché et la concurrence puis définir des personae pour connaitre et comprendre les intentions de recherche des internautes ciblés.
  2. Faire une recherche de mots clés pour cibler les requêtes potentiellement porteuses de trafic.
  3. Classifier par univers sémantique/thématique et hiérarchiser les mots clés à travers des pages « mères », des pages « filles », des pages « petites-filles »… et des pages « sœurs ».
  4. Créer des contenus rédactionnels pour chaque page autour de la requête visée afin de fournir un contexte sémantique pertinent aux liens internes.
  5. Créer le maillage interne: la page « mère » contient un paragraphe par page « fille » avec un titre Hn et un lien contextualisé menant vers la page « fille » en question. En haut du contenu de chaque page « fille », un lien renvoie à la page « mère ». Les pages « sœurs » peuvent aussi être linkées entre elles. Le tout est d’isoler un maximum chaque silo, chaque thématique du cocon, et de transmettre le jus des pages entre elles pour « pousser » la page portant le mot-clé le plus fort.
  6. Mesurer les résultats: il convient de définir les KPI qui permettront de valider l’efficacité du cocon, tels que le taux de conversion, le nombre de visites, le montant du chiffre d’affaires, la position dans la SERP, etc.

Avantages et intérêts du cocon sémantique

Grâce au maillage interne et à la contextualisation du contenu, les robots crawlers de Google et consorts comprennent plus facilement la thématique de la page et peuvent juger de sa pertinence vis-à-vis d’une requête. Il contribue également à fluidifier la navigation de l’internaute sur le site. Qui plus est, cette méthode place l’utilisateur au cœur de la stratégie de référencement. Plutôt que d’organiser un site par rubriques, par exemple axées sur les caractéristiques d’un produit (lunette homme, lunette femme, lunette enfant…), le cocon est articulé pour répondre précisément aux besoins des internautes (acheter des lunettes, protéger les yeux des UV, se faire rembourser une monture…). La qualité du contenu est donc essentielle, puisque les textes permettent de renforcer la sémantique autour des liens. L’erreur serait en effet de simplement « meubler » le cocon avec des textes et un maillage manquant de valeur, de cohérence et de pertinence.

Si vous souhaitez bénéficier des avantages de cette technique SEO, contactez-nous.

Sommaire